mardi 14 juin 2011

Beam breakers : tentez donc votre chance à la verticale des grandes cités !

Beam breakers : a première vue, ce jeu possède un air de parenté évident avec le New York Race du défunt Kalisto. Est-ce parce que les deux titres puisent leur inspiration des cieux embouteillés du 5 e élément, le film de Luc Besson ?

Le joueur de beam breakers se retrouve au volant d’une voiture de livraison volante, chargé par la mafia de basses besognes. Les missions sont sympathiques et partagées en plusieurs minis campagnes. Pour ceux qui cherchent des plaisir plus immédiats, il est possible de participer à des courses, de se balader librement dans les quartiers, voire de jouer au chat et à la souris avec la police.

beam breakers : les collisions, assez courantes dans les couloirs de circulation, sont pathétiques et les zones urbaines de peu d’insert.

beam breakers : on distingue des piétons sur les passerelles : peu dynamiques, ils sont impossible à écraser !

0 commentaires:

Related Posts

Affiliation France : Plateforme d'affiliation et régie publicitaire
 
Gagner de l'argent facilement et rapidement