mercredi 11 mai 2011

partition commander 11 : Pas le droit à l’erreur

Malgré son assistant partition commander s’avère trop pointu pour un usage grand public des opérations délicates réservées aux experts.
Opération nécessaire pour installer différents systèmes d’exploitation, le partitionnement d’un disque dur peut devenir source de difficulté.

Certains logiciels comme Partition Magic missent sur une interface pratique et conviviale. Partition commander n’est pas cette vocation. Efficace, il se révèle néanmoins peu accessible pour des utilisateurs non expérimentés. Une fois installée, l’application se lance au démarrage du PC, avant Windows, le programme qui optimise vos partitions pour libérer de l’espace ou améliorer la rapidité du système, ne parait pas utile tant les experts préféreront une gestion manuelle de leurs disques durs.

On retrouve alors de nombreuses possibilités comme la conversion au format NTFS ou encore la création, la duplication et le formatage d’une partition. En cas d’erreur, BakStep.
Partition commander : permet de revenir à une configuration précédente mais il ne fait pas miracle. Si des données sont corrompues par l’annulation d’une opération, elles seront perdues. Pensez donc à créer une disquette d’amorçage et de réamorçage.

partition commander 11 : Licence :Commercial a 39.99 €

0 commentaires:

Related Posts

Affiliation France : Plateforme d'affiliation et régie publicitaire
 
Gagner de l'argent facilement et rapidement